Choisir les premières chaussures de bébé

Émilie Sorrieul

Émilie Sorrieul

Infirmière puéricultrice de formation initiale, j’accompagne les familles depuis 2009. Ma vie professionnelle a commencé à l’hôpital, aux urgences pédiatriques et en réanimation néonatale, puis comme directrice de crèche. Au fil des années, je me suis spécialisée dans l’accompagnement périnatal, de la grossesse aux premières années de vie de l'enfant, et je dévoue désormais toute mon activité professionnelle à accompagner les familles, ainsi qu'à la formation des professionnels de la petite enfance.

J’accompagne chaque famille avec attention et bienveillance, dans le respect de vos projets. A l’occasion d’une consultation, je vous permets de soulager vos doutes et inquiétudes afin de trouver l’harmonie familiale que vous recherchez. A la suite de chaque consultation, je reste disponible pour échanger via whatsap/messenger, car je sais qu’une consultation ne résout pas tout, et que vous soutenir et vous guider sur le chemin de la parentalité sera la clé de votre épanouissement familial.

Le choix des chaussures de bébé est une question que se posent tous les parents : souples ou rigides ? Avec ou sans voûte plantaire ? Qui maintiennent la cheville ou non ? Retrouvez ici tous mes conseils pour faire les bons choix.

bébé pieds nus - choix chaussures

Contrairement aux idées reçues, c’est pieds nus que le bébé développe le mieux ses capacités. Dans l’idéal, on laisse bébé expérimenter chaque étape de motricité à son rythme. Les pieds nus permettent de bouger les orteils et ressentir pleinement le contact du sol, afin de se retourner, ramper, se déplacer, se relever.

 A chaque fois que possible, on libère les petits pieds de bébé !

C’est quand vient le moment de marcher à l’extérieur que le besoin de chaussures se fait le plus sentir. On veillera alors à respecter certains critères dans notre choix :

– optez pour des chaussures à semelle souple dans la longueur et la largeur (elle se plie facilement entre vos doigts)

– la voûte plantaire ne se développant qu’après 4 ans, on privilégiera des chaussures avec une semelle intérieure plate

– les chevilles de bébé sont faites pour porter son poids : choisira une chaussure sans renfort arrière (tester la souplesse)

S’il fait froid et que vous souhaitez couvrir les pieds de bébé non marcheur, privilégiez les chaussons souples ou les chaussettes épaisses. Pensez tout de même à les enlever régulièrement quand bébé est sur son tapis. N’ayez crainte, on ne tombe pas malade par les pieds 😉

Le choix des chaussure est un vrai casse-tête, je vous l’accorde. Une fois de plus, faites confiance à votre première impression : si les chaussures sont trop rigides, vous observerez une démarche inhabituelle de votre bébé.

 

Si vous êtes professionnel de la petite enfance et que vous souhaitez partager cet article, voisi une affiche juste pour vous en téléchargement libre.

Le contenu de cet article vous a plu ? Alors partagez-le !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
Email

Vous avez besoin de faire le point sur le sommeil ou l'alimentation de votre enfant ? Je vous propose une consultation sur mesure...